Go to Top

Hillary Ondo – Miss made in Gabon

Hillary Ondo, jeune Gabonaise de 23 ans et titulaire de quatre titres de beauté à savoir Miss Woleu Ntem 2013, Miss Africa Supranational 2013, Miss Monde Tourisme 2013 et Miss Globe Africa 2014.  Hillary Ondo est une jeune Femme déterminée avec plusieurs cordes à son arc. Mais qui est elle vraiment ? Quels sont ses ambitions ? Quels sont ses projets d'avenir ? J'ai récemment eu l'occasion de la photographier et m'entretenir avec elle afin de lui poser quelques questions durant mon passage en région Parisienne. Malgré l'hiver, j'ai choisi deux lieux qui font partie de mon top 5 des lieux touristiques sur Paris à visiter et  pour "peindre" le portrait d'Hillary Ondo : la rue crémieux et les colonnes de buren (sites très prisés des photographes).

Hillary Ondo

Portrait d'Hillary Ondo - Rue crémieux à Paris

Interview avec Hillary Ondo

Georges Daniel : Bonjour Hillary, je te remercie tout d'abord de m'accorder cette Interview. Comment a débuté ton aventure de Miss ?

Hillary Ondo : Honnêtement mon aventure de Miss était plutôt inattendue. C’était les vacances, je n’avais rien à faire. Je me suis dit, plutôt que de rester à la maison à me tourner les pouces, pourquoi ne pas participer au concours Miss Gabon en 2013 ? C’était le seul événement marquant à l'époque qu’il y avait. Ce concours était du coup, l'occasion pour moi de me distraire et rencontrer de nouvelles personnes tout simplement. Voilà comment je me suis lancée dans cette aventure, c’était vraiment pour m’amuser et pour le plaisir.

A ton avis, quels ont été tous tes atouts durant ces élections, qu'est ce qui a pu faire la différence ?

Hillary Ondo : Honnêtement je ne saurais pas quoi dire. Avec du recul, je pense que c’était peut-être le fait d’être resté moi-même, de pleinement vivre l’aventure sans forcément voir l'aspect concurrentiel. Parfois, j’aidais les autres candidates à mieux défiler après avoir assimilé les conseils que Vicky notre coach à l’époque nous prodiguais. Quelle candidate qui a fortement envie de gagner irai aider une concurrente ? Et peut-être même à devenir meilleure qu’elle ? J’étais souriante et ouverte... J’étais moi, sans pour autant négliger le concours. Je pense peut-être que c’est ce petit plus qui a fait la différence. J’étais très motivée et j’ étais vraiment à fond sans pour autant penser qu’il fallait que je gagne. Non non non non non ce n'était pas du tout ça. J'étais vraiment là pour passer un bon moment, apprendre et je comptais bien vivre cette aventure à fond.

hillary ondo miss gabon

Hillary Ondo - Portrait par  Georges Daniel Photographe

 

Georges Daniel : As-tu des Miss de Référence ?

Hillary Ondo : Je n’en ai pas exactement mais à l’époque j’étais fascinée par Aicha Sidi qui avait été Miss GABON durant l'année 2001, elle était Fang, la même ethnie que moi.  Sur la scène internationale, Leïla Lopes une angolaise qui avait été élue Miss univers en 2011.

Georges Daniel : Que fais-tu pour entretenir ton corps ?  Pratiques tu un sport pour garder la ligne ? 

Hillary Ondo : Alors là, moi je suis tout sauf un exemple, je mange toujours tout ce que je veux. Je ne fais attention à rien du tout (ha ha). Le sport en revanche, oui j’en faisais un petit peu. En fait, je trouve que j’ai déjà un corps naturellement musclé. Du coup, j’évite de faire trop de sport même si j'avoue que je ne manque pas de faire régulièrement mes abdos pour être certaine de garder un beau ventre.  C’est vraiment naturel,  je ne fais pas beaucoup d’effort.

hillary ondo

Hillary Ondo - Séance portrait Paris

 

Georges Daniel : Quelles sont tes astuces en matière de beauté ? 

Hillary Ondo : Un gommage une fois par semaine et toujours me démaquiller avant de dormir si j'en porte. Quand à ma routine makeup, je ne peux pas sortir sans mes sourcils (rires),  faut que je mette mon petit crayon à sourcils après voilà un peu fond de teint,  mascara et hop c’est bon! En revanche, je déteste le rouge à lèvres, j’ai beau essayer, mais je n’y arrive pas !

Georges Daniel : Quelle serait ta définition de la séduction ? 

Hillary Ondo : Pour moi, une femme séduisante c’est une femme qui a confiance en elle, qui a de l’assurance. une femme qui a confiance en elle séduit automatiquement et attire l’admiration et quoi de plus important aujourd’hui ? "Aime-toi et le ciel t’aimera", dit-on.

Georges Daniel : Tu ne sors jamais de chez toi sans…. ? 

Hillary Ondo : Sans… Ma montre (rires) !

Georges Daniel : Tu étudies actuellement à Paris, qu'étudies-tu exactement ? Pourquoi as-tu choisi cette filière ? Un projet en particulier à la fin de tes études ? 

Hillary Ondo : Après ma licence en journalisme en Tunisie je suis effectivement venue ici à Paris pour faire un Master pour coopération et solidarité internationale. C’est un domaine complètement différent comparé à ma formation initiale mais le volet humanitaire a toujours été une partie intégrante de moi. Au terme de mes études, j'aimerais travailler au sein d’une O.N.G. afin de venir en aide pour les autres. Mais ne vous inquiétez pas, mon côté journalistique fera toujours partie de moi. Dans la mesure où je continuerai à faire des reportages sur la question sauf que ce sera beaucoup plus sur le volet humanitaire. Pour moi, il n’y a rien de plus beau que de pouvoir travailler tout en aidant son prochain. La thématique sur les problèmes migratoires est celle qui me touche le plus.

 

Hillary ondo Gabon

Hillary Ondo - Colonnes de Buren - Paris

 

Georges Daniel : Dis-nous quelque chose sur toi que personne ne pourrait deviner ?  

Hillary Ondo : Je suis timide, cela ne se voit pas et pourtant oui ! Du coup pour éviter de le montrer je me parle à moi-même, je suis pleine d’assurance, mais voilà, je suis timide. Parfois comme tout le monde je me pose des questions, j’ai des doutes, j’hésite ou je stress, mais quand il faut y aller, je me dis « vas-y donne donne tout c’est maintenant ou jamais! Tu n’auras pas d’autres occasions et puis au final qu’est-ce que t’as à  perdre ? »

Georges Daniel : Quel est le don de la nature que tu aurai aimé avoir ?

Hillary Ondo : Le don que j’aurais souhaité posséder est celui d’apaiser les gens, les rassurer, améliorer leurs conditions de vie, faire naître la joie et l’espoir en eux.

Georges Daniel : Ton activité préférée quand tu es au calme ? 

Hillary Ondo : Étant donné que je suis loin de mon fils, mon activité favorite quand je suis seule est de l’appeler et d’avoir une conversation vidéo avec lui. On se parle, on écoute de la musique, on rigole. Il est tellement adorable ! C’est vraiment incroyable ! Le fait d’être maman change beaucoup de choses dans la vie d’une personne. En l’espace d’une discussion, il me redonne la force et du courage pour tout affronter. Mon fils ne devra jamais manquer de quoi que ce soit.

hillary ondo mannequin

Portrait d'Hillary Ondo par Georges Daniel

 

Georges Daniel : La musique que tu écoutes en ce moment ? 

Hillary Ondo : La musique que j'écoute en boucle actuellement est le single Human de Rag’n’Bone Man.

Georges Daniel : Tes lieux préférés à Libreville ou tout simplement au Gabon d’ailleurs ? Pour être au calme ? prendre un verre ?  un bon repas ?  Pour les sorties ?

Hillary Ondo : Pour être au calme au Gabon, le lieu que j'apprécie est la baie des tortuesPour un verre avec des amis, le Skylight. Pour un bon repas :  le Confidenty et enfin pour des sorties en soirée, le NO STRESS.

 

Hillary Ondo

Hillary Ondo & Georges Daniel Photographe

 

Georges Daniel : Merci Hillary pour ce temps consacré et surtout d'avoir bravé le froid durant cette séance photo et interview. Je te souhaite le meilleur pour la suite et à bientôt pour un nouveau shooting photo.

Hillary Ondo : Merci à toi à Georges Daniel, c'était un vrai plaisir.

 Hillary Ondo : Lien page Fan Facebook
Please follow and like us:
,

Leave a Reply