Go to Top

La profondeur de champ

Afin de contrôler la netteté d’une photographie, il est crucial d’effectuer une mise au point correcte sur le sujet. En revanche, l’ouverture influe également sur le degré de netteté de la scène.

Avec une grande ouverture de votre diaphragme, la plage de netteté en avant et en arrière du sujet sur lequel s’effectue le réglage est très étroite. Cette zone correspond à ce qu’on appelle la profondeur de champ. Réduire l’ouverture du diaphragme de manière progressive permet d’accroitre la profondeur de champ et de donner de plus en plus de netteté à l’ensemble d’une photographie. A la plus petite ouverture d’un objectif correspond la profondeur de champ maximale.

Profondeur de champ, la preuve par l'exemple

Sur la photographie ci dessous, l’attention est attirée par les zones les plus nettes de cette photographie. Une forte ouverture permet d’obtenir une profondeur de champ étroite, de manière à faire converger le regard vers un point précis d’une scène.

Georges Daniel

Figurine d'une Lionne
(Canon EOS 5D Mark II - Ouverture du diaphragme : F:3.2 - Vitesse d'obturation :1/100)

 

Pour des photographies de paysages, il est nécessaire d’avoir recours à une petite ouverture, afin d’optimiser la profondeur de champ et de conférer de la netteté à l’ensemble de la photographie.

Georges daniel - Photo Paysage

Plage de Fort Lauderdale (Floride)
(Canon EOS 5D Mark II - Ouverture du diaphragme : F:14 - Vitesse d'obturation :1/60)

 

Vous aimez ? Partagez: